comment investir quand on est débutant
Blog,  Investir

Comment Investir son Argent quand on est Débutant ?

Ton épargne de précaution est pleine, tu épargnes pour tes projets et tu veux passer au niveau supérieur ? Tu es prête à investir tes économies qui trainent sur ton Livret A ou sur ton compte courant ?

Je parie que tu rêves d’apprendre à investir ton argent, mais que ça te fait peur. Tu te dis qu’investir est réservé à une poignée d’initiés et que de toute façon tu risques de tout perdre parce que l’investissement et la bourse sont trop risqués.

J’ai tout bon ? Parfait ! Alors cet article devrait te plaire. Je vais répondre à la fameuse question : comment investir son argent quand on est débutante ? Je te présenterai des supports d’investissement simples d’utilisation qui te permettront d’investir en bourse et en immobilier, en choisissant le degrés de risque et la rentabilité que tu souhaites.

Dis-toi qu’au niveau de l’investissement, il y en a pour tous les budgets et pour toutes les envies, que tu sois jeune ou moins jeune. Le plus tôt tu commences à investir ton argent (même si tu es débutante), le mieux c’est. Au plus tu laisses fructifier ton argent, au plus les intérêts (composés – je t’en parle après) vont faire croitre ton capital.

Motivée à générer du profit avec ton argent ? Alors, c’est parti 🚀

Pourquoi investir son argent ?

Pour ne pas laisser ton argent dormir sur ton Livret A ou compte en banque. Pour gagner de l’argent en dégageant un rendement.

Pour que ton argent créer encore plus d’argent te permettant alors de financer tes projets et de vivre la vie que tu veux.

Derrière chaque projet, il y a un budget, du temps et de l’énergie. La première chose à faire avant de choisir un produit d’investissement est de te demander pourquoi tu veux investir. Quels sont les projets que tu veux financer ?

Et pour t’aider à bien les clarifier, je vais reprendre les explications de Nicolas du site Avenue Des Investisseurs. D’ailleurs, tu peux trouver son interview ultra complète juste ici 👇

Tu retrouveras les grandes lignes de l’interview dans la suite de l’article. Mais si tu es plus audio, alors je t’invite à l’écouter et à me dire ce que tu en penses.

Avec la même somme d’épargne, tu peux avoir des rendements complètement différents en fonction de là où tu choisis de placer ton argent. Donc c’est extrêmement rentable d’apprendre à investir son argent au bon endroit.

Par exemple, si tu épargnes 500 euros par mois pendant 40 ans :

  • Sur un support avec un rendement à 2%, tu auras 366 000€
  • Sur un support avec un rendement à 5%, tu auras 743 000€

D’autant plus que les intérêts composés vont travailler pour toi. C’est notamment grâce aux intérêts composés que le capital va augmenter avec le temps. Le principe est simple : les intérêts gagnés sur une période viennent s’ajouter au capital. Les nouveaux intérêts seront alors calculés sur le capital + intérêt, et ce de manière continue. C’est pour cela qu’on parle d’effet boule de neige. Les intérêts composés permettent de gagner plus d’intérêts sans avoir besoin d’augmenter le montant de son placement.

Un projet = un support d’investissement

Maintenant que tu comprends l’intérêt d’apprendre à investir pour bien faire fructifier ton argent, il te faut clarifier tes projets. Comme dit, derrière chaque projet il y a une échéance et un budget. Tu peux donc déterminer ces deux éléments là en les classant en 3 catégories :

  • Projets court terme
  • Projets moyen terme
  • Projets long terme

En fonction de ça, tu pourras alors déterminer le support idéal :

  • Court terme : Livret A (ou similaire), Assurance vie, etc.
  • Moyen terme : Assurance vie, crowdfunding, etc.
  • Long terme : Bourse (PEA, courtier en ligne), immobilier, etc.

Je te présenterai les différents supports un peu plus bas.

Épargne Queen

4 étapes pour investir son argent quand on est débutant

Maintenant que tes projets sont déterminés, il ne te reste plus qu’à passer à l’action pour te préparer à investir ton argent en fonction de tes envies et besoins.

Au fait, une chose très importante à retenir : n’investis ton argent que dans ce que tu comprends. Ne te lance pas dans des investissements que tu ne comprends pas simplement parce que c’est la mode. Renseigne-toi, informe-toi, teste, regarde ce qui te convient le plus et choisis ton ou tes supports préférés.

Les 4 étapes que je vais te présenter reprennent les grandes lignes de l’interview menée avec Nicolas du Site Avenue des Investisseurs. Site d’information sur l’épargne et l’investissement que je te recommande chaudement, d’autant plus si tu débutes dans l’investissement.

1.Établir un son QG : compte courant dans une banque en ligne et épargne de précaution

En tant que débutante en investissement, tu te dois d’établir un un bon QG avant d’investir ton argent. Qu’est-ce qu’un bon QG ? Un système fiable de gestion financière qui te permet de vivre sereinement ton présent et donc de pouvoir investir tranquillement pour ton futur.

Un bon QG pour ton argent implique deux choses :

  • Un compte courant dans une banque en ligne afin de gérer ton argent gratuitement ou à moindre coût.
  • Avoir une épargne de précaution à ton image qui correspond à tes besoins. Pour savoir combien il te faut sur ton épargne de précaution, tu peux lire cet article.

Au niveau de la banque en ligne, je suis chez N26 depuis 2019 et je suis 100% satisfaite du service. En plus d’un compte courant (avec sa carte bancaire), j’ai aussi accès à deux enveloppes d’épargne virtuelles. Pour chacune d’elles, je peux les nommer et déterminer un objectif d’épargne à atteindre. Chaque mois, je vois mes épargnes grandir grâce au virement automatique prévu en début de mois.

 Si tu veux t’inscrire sur N26, et soutenir mon travail, n’hésite pas à utiliser mon code de parrainage : sophieg3364

Au sujet de l’épargne de précaution, n’oublie pas que tu ne dois investir que l’argent dont tu n’as pas besoin et que tu peux te permettre de perdre. D’où l’importance de mettre de côté suffisamment d’argent si une dépense imprévue finit par arriver (machine à laver ou voiture qui tombe en panne, par exemple).

Au final, cela ne sert à rien d’investir ton argent en bourse si dans ton quotidien tu es constamment à découvert. En plus de cela, au niveau de la sérénité, je peux te dire que c’est loin d’être confortable.

À lire aussi : Apprendre à Gérer son Argent : 11 Astuces Pour Reprendre le Contrôle

2.Ouvrir une bonne assurance vie

Pour bien commencer à investir, l’assurance vie est un excellent support d’investissement. Comme le dit Nicolas, il s’agit d’un véritable couteau suisse pour investir son argent. Autrement dit, avec ce support tu peux faire ce que tu veux : investir de manière 100% sécurisée ou de manière plus risquée, que ce soit en bourse ou en immobilier

Avant de te présenter en détail les avantages de l’assurance vie, je voudrais casser un mythe sur ce produit d’épargne. L’argent que tu épargnes sur une assurance vie n’est pas bloqué. Tu peux donc le retirer à tout moment. L’assurance vie ne doit pas être confondue avec l’assurance décès.

Pourquoi épargner avec une assurance vie (AV) ? 

👉🏻Elle rémunère mieux que le livret A (à 0,5%💩)

👉🏻Tu peux décider du rendement de ton épargne en fonction des risques que tu souhaites prendre : 100% sécurisé (Fonds en euros) à très risqué (unités de compte – UC)

👉🏻Tu peux avoir autant d’assurances vie que tu veux. Il est possible d’ouvrir plusieurs assurances vie avec des stratégies différentes (des rendements différents en fonction de tes projets).

👉🏻L’argent n’est pas bloqué ! Contrairement à ce qu’on peut croire tu peux retirer l’argent quand tu veux.

👉🏻Au-delà de 8 ans, l’imposition est plus favorable. D’où l’intérêt de “prendre date”, c’est-à-dire d’ouvrir une assurance vie tôt, même si tu n’as pas grand chose à mettre dessus. Comme ça, tu arriveras plus vite aux 8 ans.

👉🏻Tu peux épargner au rythme que tu veux. Certaines assurances vie sont accessibles dès 100 € à l’ouverture et sans obligation de verser ultérieurement. Tu n’es donc pas obligée de faire des versements réguliers. C’est toi qui décide combien tu épargnes chaque mois.

Comment bien choisir son assurance vie ?

Il y a des bonnes et des mauvaises assurances vie. L’histoire montre que les assurances vie des banques traditionnelles sont loin d’être les meilleures. Voici donc les critères à respecter :

1️⃣Le montant des frais (versement, gestion annuelle et arbitrage). Attention aux frais des assurances vie ! Des frais élevés peuvent venir «manger» le rendement. Idéalement, choisir un contrat avec 0 frais de versement, 0 frais d’arbitrage et maximum 0,60% de frais de gestion par an. Pour un comparatif complet des meilleures assurances vie en 2021, je te conseille cet article.
2️⃣ La qualité du fond euros (et de son rendement)
3️⃣Un grand choix d’unités de compte pour dynamiser son épargne et investir en bourse ou en immobilier
4️⃣Le choix entre gestion libre et pilotée afin de choisir vous même (ou non) les unités de comptes

Note importante : les assurances vie en ligne ne sont pas moins sécurisées que les assurances vie dans des banques traditionnelles. Chaque assurance vie en ligne (courtier) est liée à un assureur. C’est d’ailleurs chez lui que sera stocké ton argent (par exemple : assurance vie Linxea Spirit 2 = > Crédit Agricole Spirica, assurance vie Linxea Avenir => assureur Crédit Mutuel Suravenir)

Pour apprendre à épargner efficacement, je te conseille cet article

3.Investir en bourse sur le long terme

Une fois ton assurance vie ouverte, tu peux commencer à investir en bourse via ton assurance vie ou alors via un PEA (Plan d’Épargne en Actions). Avant de te parler de ce support d’investissement, je voudrais répondre à une question qui revient très souvent :

Est-ce que la bourse c’est dangereux ?

Oui, si tu fais n’importe quoi et si tu laisses tes émotions prendre le contrôle de ton portefeuille et tes décisions.

Mis à part ça, la performance de la bourse n’a fait qu’augmenter depuis sa création. Évidemment, il y a des années avec des fortes baisses et d’autres avec des fortes hausses. C’est ce qu’on appelle la volatilité du marché. C’est pour cela qu’en bourse il faut savoir être patient et se dissocier émotionnellement des mouvements du marché.

Malgré les hausses et les baisses du marché, le CAC 40 a comptabilisé une performance de +1200 % en 30 ans, soit un rendement annuel de près de 8,5%. Cette tendance à la hausse est également visible sur les autres indices. C’est pour cette raison qu’on dit que la bourse a un rendement moyen annuel de 7%.

Investir en bourse : ce qui n’est pas rentable

Comme dans tous investissements, il y en a des rentables et des moins rentables. La plupart du temps, lorsqu’on entend “investir en bourse” on imagine acheter et revendre des actions spécifiques. Ce qui s’appelle le stock picking. Cette pratique demande de se tenir informé en permanence de l’action et de l’entreprise qui y est liée et de savoir agir vite (vendre ou acheter au “bon moment”).

De nombreuses études montrent que sur le long terme cette stratégie est perdante face aux indices (regroupement de plusieurs actions), notamment à cause du manque de diversification. Ce qui est intéressant est que même les gérants de fonds ont de la difficulté à battre la performance du marché (c’est-à-dire dépasser les fameux 7%).

Investir en bourse : ce qui est rentable

Si la sélection de titres/actions (stock picking) n’est pas la solution pour encaisser un bon rendement sur le long terme, alors comment faut-il investir son argent, d’autant plus quand on est débutante ?

Pour coller à la moyenne historique de 7%, il va falloir essayer de coller à la performance du marché. La solution est alors d’investir dans des trackers (ETF – Exchange-Traded Funds, aussi appelés fonds indiciels). Ces derniers vont repliquer la performance de l’ensemble des actions présentes dans l’indice. Si on prend l’exemple du CAC40 : le tracker de cet indice va répliquer sa performance (soit celle des 40 entreprises présentes dans cet indice).

On est d’accord, il est beaucoup plus simple d’acheter le tracker d’un indice que toutes les actions présentes dans ce même indice. Il y a également moins de frais et moins de gestion avec les trackers (puisqu’on se concentre sur un seul et même achat).

Il existe des trackers spécifiques (CAC40, S&P500, NASDAQ, etc.) et d’autres plus généraux qui vont reproduire la performance de plusieurs actions venant d’indices différents. C’est le cas du tracker Monde, qui va synthétiser 1600 actions (valeurs américaines telles que Tesla, Amazon, Apple, Facebook, valeurs européennes telles que LVMH, Sanofi, Total). Au total, on compte 23 pays et 1600 actions dans en un seul ordre.

Investir en bourse via des ETF permet de limiter le stress et les déceptions. À long terme, c’est également ce qui fonctionne le mieux.

Les femmes investissent mieux en bourse que les hommes

Une différence intéressante a été remarquée entre les comportements d’investissement féminin et masculin :

  • Les hommes vont avoir tendance à chercher à surpasser la performance du marché. Ils vont plus s’orienter vers le stock picking (choix d’actions spécifiques). Ils vont se laisser influencer par leurs émotions en achetant et vendant des actions au mauvais moment.
  • Les femmes vont épargner et investir sur le long terme, en utilisant des trackers (ETF). Les études démontrent que les femmes ont des meilleures performances en bourse que les hommes grâce à leurs comportements et leurs choix de placement.

Ce qui est une excellente nouvelle pour vous mesdames 😊

Investir en bourse avec un Plan Épargne en Action (PEA)

Le PEA est une belle niche fiscale pour loger des titres d’entreprises françaises et européennes. Au bout de 5 ans, on peut retirer les gains (la plus value) sans impôts sur le revenu. D’où l’importance de prendre date, c’est-à-dire d’ouvrir un PEA en déposant 100€ et ensuite en investissant à son rythme. Là aussi, les bons PEA n’ont pas d’obligations de versement.

D’ailleurs, on peut très bien ouvrir un PEA, y déposer une somme d’argent, mais attendre avant de l’investir. Sur chaque PEA, il y a un compte en espèce qui fonctionne comme un compte courant. Une fois que tu veux investir, tu peux passer un ordre, c’est-à-dir acheter une action ou un ETF.

Bon à savoir :

  • Le PEA a un plafond maximum de 150 000€ déposés. Avec les intérêts générés, le capital peut dépasser ce plafond.
  • Contrairement aux assurances vie, le PEA est limité à un par personne majeure et contribuable.
  • Pour les jeunes de 18-25 ans étant rattachés fiscalement à leurs parents, ils peuvent ouvrir un “PEA jeune” limité à 20 000€ de versement.
  • Seules les personnes domiciliées en France peuvent ouvrir un PEA. À y penser si tu comptes t’expatrier.

À lire : Travail à Domicile : 17 Jobs pour Gagner de l’Argent Depuis Chez Soi

4.Investir dans l’immobilier sans devoir s’occuper du bien ou des locataires

Pour bien investir, il faut savoir diversifier. Comme nous l’avons vu, il y a deux phases à l’investissement :

  • La sécurité avec le fond euros pour les projets courts et à moyen terme
  • La performance pour le long terme avec l’investissement en bourse (PEA ou assurance vie) ou avec l’immobilier (autre classe d’actifs)

L’immobilier est un autre actif très intéressant pour diversifier ses investissements. Il est d’ailleurs le seul actif où il est possible d’investir à crédit. Autrement dit, on va emprunter l’argent de la banque pour l’investir et le faire travailler. C’est ce qu’on appelle un effet de levier.

Si tu souhaites investir dans l’immobilier sans t’embêter avec un locataire, des travaux, etc., voici deux options d’investissements pour les fainéantes.

Investir dans les Société Civile de Placements Immobilier (SCPI)

Une SCPI est comme une méga SCI (Société Civile Immobilier) comprenant un large parc immobilier pouvant valoir plusieurs millions d’euros.

Le principe de la SCPI est simple. L’épargnant va investir dans un pourcentage de la SCPI et ensuite toucher des loyers à vie en fonction du pourcentage de son investissement. De son côté, la société de gestion de la SCPI va s’occuper d’acheter les immeubles, de les revendre, de gérer les locataires, de l’exploitation locative, et de payer les factures, la taxe foncière, etc. Bref, c’est la société de gestion qui gère tout.

L’avantage d’investir en SCPI est qu’il est possible de le faire avec un emprunt bancaire.

Par quel moyen investir dans des SCPI ?

Le financement participatif (crowdfunding immobilier)

Le crowdfunding immobilier, aussi appelé financement participatif, consiste à réunir plusieurs personnes afin qu’elles investissent ensemble sur un projet immobilier.

Exemple : un promoteur immobilier va chercher 2 millions d’euros pour construire un immeuble. Pour compléter son crédit immobilier, il va rechercher des épargnants prêts à investir dans son projet. 700 personnes vont alors investir la somme d’argent qu’ils souhaitent pour participer au projet. Ils toucheront à la fin de la période du prêt les intérêts de leur investissement.

Au niveau du rendement, le crowdfunding immobilier est intéressant. Généralement, le prêt dure entre 18 et 24 mois et rapporte entre 8 et 10% de rendement annuel.

Note : l’emprunt immobilier n’est pas possible pour un financement participatif.

Où investir en crowdfunding immobilier ?

=> Via des plateformes en ligne, comme Homunity

Comment investir son argent quand on est débutant ?

Tu connais maintenant les 4 étapes pour investir lorsqu’on est débutante et qu’on n’y connait rien. N’oublie pas que la première chose à faire avant d’investir ton argent est de te renseigner. Si l’investissement a l’air trop alléchant (aucun risque, disponibilité de l’argent et haut rendement), c’est que c’est une arnaque.

Plus les rendements sont élevés, plus le risque l’est également. Veille donc à bien te renseigner et à investir ton argent dans des choses que tu comprends et que tu aimes. C’est le seul moyen de t’assurer des nuits sereines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

💸 [FORMATION GRATUITE] :  ÉPARGNE BOOSTER 
Blinder ton épargne de précaution et vivre tes rêves
%d blogueurs aiment cette page :